Accueil
Accueil
Infographie

64% DES STARTUPS DÉCLARENT DISPOSER DE MOINS DE 3 MOIS DE TRÉSORERIE

Si une majorité des Startups assure avoir adapté sans grande difficulté leur travail au contexte imposé par le Covid-19, les effets de la crise fragilisent leur situation financière. A côté des problèmes de trésorerie, plus de la moitié des startups en situation de levée de fonds sont soumises au report des négociations avec les investisseurs. L’étude menée par StartupSquare dévoile également les pistes pour remédier à cette situation.

Le tissu économique dans son ensemble fait face à une onde de choc sans précédent à cause du Covid-19. Les impacts de la crise sont disparates mais toutes les entreprises se retrouvent en ligne de front, chacune selon ses moyens à tenter de survivre à ce raz-de-marée. S’il est évident qu’un sauvetage s’impose notamment pour les grandes entreprises à importance systémique, les autres structures qu’elle que soit leur taille sont tout aussi vitales pour la résilience d’écosystèmes entiers face à la crise économique annoncée.

Dans ce sens, StartupSquare a mené une étude auprès des Startups pour mesurer les répercussions de la crise sanitaire sur la vie de ces entités et autant dire qu’il y en a… beaucoup.

Si 87% des entrepreneurs sondés assurent avoir, sans grande difficulté, adapté leur travail au contexte, l’étude de StartupSquare relève que cette résilience et adaptation varient selon le stade de développement commercial des startups ou des secteurs d’activités. Ainsi, les startups mid-stage (1-2 ans) sont moins impactées que les startups matures dont le processus de développement est avancé. Cet état de fait est à mettre sur le compte de leur forte croissance et la faible structure de leurs coûts. La crise a même été une opportunité pour les Startups qui opèrent dans l’e-commerce, l’edtech et la fintech.

Nonobstant, 13% des startups interrogées (dont une sur cinq ayant plus de 2 ans) ne pensent pas pouvoir survivre à la crise.

Le verrou financier

La crise a provoqué un ralentissement voire un arrêt de l’activité commerciale provoquant de sérieuses difficultés financières qui engagent même la survie de ces entreprises. En effet selon l’étude de StartupSquare, 64% des entreprises sondées déclarent disposer de moins de 3 mois de trésorerie.

Elles conçoivent leur stratégie de développement à flux tendu commercialement, et les imprévus financiers pèsent lourd sur leur avenir.  Dans le même sillage, 2 startups sur 3 sondés ont perdu au moins un marché à cause de la pandémie, et estiment à 39% la baisse de leur chiffre d’affaires.

De la même catégorie

Activité monétique: 375 millions d’opérations pour 322 MMDH en 2020

a.elmourabit

Maroc: La croissance prévue à 0,5% au T1-2021

a.elmourabit

Taqa Morocco: Un RNPG de 880 MDH

map-edit