Accueil
Accueil
international

COFACE : LE PIB COMMERCE MONDIAL DEVRAIT DIMINUER DE 7% AU 3 ÈME TRIMESTRE 2020

Suite à cette crise sanitaire sans précédent, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) prévoit une diminution du commerce mondial de 13 à 22%. Cette estimation, selon les analystes de Coface, indique que toutes les régions devraient subir une baisse à deux chiffres du volume de leurs échanges. Dans leurs modèles de prévisions s’appuyant sur des indicateurs tels que le prix du pétrole, la confiance des entreprises américaines, les exportations coréennes… Il ressort ainsi que le PIB du commerce mondial devrait diminuer de 7% au troisième trimestre 2020, par rapport à l’année précédente.

Ce modèle souffre toutefois de la non prise en compte de facteurs exceptionnels. En période de conjoncture économique négative, la forte montée de l’incertitude est l’une des raisons qui explique la surréaction du commerce par rapport au PIB. Or celle-ci est aujourd’hui à un plus haut niveau historique.

Protectionnisme : un autre facteur aggravant

Depuis le début de la crise sanitaire, le protectionnisme commercial semble s’être, jusqu’à présent, concentré sur la garantie de l’approvisionnement en denrées alimentaires et en produits médicaux essentiels au pays. Au 22 avril dernier, 56% des mesures commerciales enregistrées (193) par le Global Trade Alert étaient liées à l’objectif susmentionné. Une majorité de ces mesures (110) concernait des interdictions d’exportation de masques et autres équipements de protection, respirateurs et produits chimiques nécessaires à la production de divers médicaments.

En cette période, les importateurs facilitent l’entrée des produits médicaux, tandis que les exportateurs rendent leur exportation plus difficile. Dans ce contexte, le cas de la Chine est particulier. Les exportations de produits de santé chinois ont diminué de 15 % en février 2020 – en pleine crise sanitaire locale. Avec une part dominante de marché de 55,3 % des exportations mondiales de masques, la coopération de la Chine a toutefois été essentielle pour approvisionner le monde. La production quotidienne chinoise est passée à 116 millions de masques, soit 12 fois la quantité qu’elle produisait avant l’épidémie.

De la même catégorie

Indonésie: hausse de la dette à 420 Md$

map-edit

La Bourse de Tokyo clôture en hausse

map-edit

Tokyo termine en léger repli

k.elotmani