Accueil
Accueil
Actualités Communication Financière Entreprises

SNEP: Le CA baisse de 2,8 en 2020

Le chiffre d’affaires (CA) de la Société nationale d’électrolyse et de pétrochimie (SNEP) s’est établi à 916,9 millions de dirhams (MDH) à fin décembre 2020, en baisse de 2,8% par rapport à une année auparavant.

Au titre du quatrième trimestre de 2020, la SNEP a maintenu la croissance de ses ventes avec un chiffre d’affaires de 249,2 MDH, en hausse de 4,6% par rapport au même trimestre de 2019, indique l’entreprise dans un communiqué sur ses indicateurs financiers.

“La performance de SNEP durant le quatrième trimestre confirme la résilience de ses activités dans le contexte actuel de crise”, précise la même source.

La dynamique ayant marqué ce trimestre, a permis de limiter le recul des ventes annuelles de l’activité vinylique à 5% et de maintenir “une croissance solide” au niveau de l’activité d’électrolyse, dont les volumes vendus ont augmenté de 11,4% sur l’ensemble de l’année, ajoute la Société.

Durant ce trimestre, la SNEP a accéléré le déploiement de son programme d’investissement, avec des dépenses de 79,9 MDH. Sur l’ensemble de l’année, les investissements se hissent à 131,1 MDH, contre 71,5 MDH en 2019.

“Cet effort soutenu garantit à la SNEP le déploiement réussi de l’étape de son programme d’investissement qui vise à atteindre, à partir du second semestre de l’année 2021, une capacité annuelle de production de 90 kilotonnes (KT) de PVC et 65 KT de Soude”, relève l’entreprise.

Cette étape du programme d’investissement totalise 281,6 MDH, de 2018 à fin 2020, pour une enveloppe budgétaire de 320 MDH, poursuit la même source.

Parallèlement, la SNEP a lancé le projet de rénovation de son unité de Compoundage PVC, pour un budget de 60 MDH dont 28,8 MDH d’investissement engagé à fin 2020. Son entrée en production est également prévue pour le second semestre de l’année 2021.

Par ailleurs, la SNEP compte lancer à la fin de l’année 2021, les travaux d’ingénierie relatifs à l’extension de sa capacité de production annuelle de PVC à 120 KT et de Soude à 100 KT et ce, pour achever son programme global d’investissement.

Et de noter que le Groupe continue de bénéficier d’une structure financière saine et d’un endettement maîtrisé. A fin 2020, l’endettement financier s’est établi à 225,6 MDH contre 234,4 MDH en 2019.

De la même catégorie

“Start-up d’Etat”: accompagnement personnalisé pour 2 lauréats

m.mouatadid

Dakhla Atlantique, résonance du succès de Tanger Med

a.elmourabit

Agriculture: Une bonne année qui se dessine ?

map-edit